Editorial

 PAIX ! ARDEUR ! AUDACE !
pour vivre la joie de l’Évangile

« AVENT », ce mot vient du latin « adventus » qui signifie venue, avènement. C’est un temps durant lequel on se prépare intimement à la grande fête de Noël.

Nous sommes appelés à la vigilance, au changement de vie … les évènements du monde et de notre Église nous y bousculent … vivons l’Avent comme une attente vivifiante. Attendre, veiller, reconnaître les ténèbres pour raviver notre Espérance.
Ce temps de l’Avent est un temps propice pour chacun de nous pour nous aider à entrer encore plus dans la prière et devenir des veilleurs … veillons à l’écoute de la Parole de Dieu, laissons-la nous éclairer … nous le savons c’est la vérité qui nous permet d’avancer… veillons afin que le découragement ne nous pousse pas à nous endormir. Ayons un cœur ouvert et généreux, prêt à se laisser bouger et transformer par l’autre, faisons l’expérience du dessaisissement, de notre impuissance « Il vient avec vigueur » (Is 40,10)

Nous ignorons comment Il va se manifester, cela nous oblige à regarder ce qui se présente, à observer l’inattendu de sa venue, là où nous pensons tout savoir, tout maîtriser.
Alors que tant de regards, de gestes, de désirs possessifs défigurent notre humanité, fais de nous Seigneur tes yeux, tes oreilles et tes mains pour trouver les chemins qui apportent la Paix à ce monde brisé.

Osons nous poser devant Dieu dans le silence, nous rappelant que sans bruit, son amour nous précède. Acceptons de faire route avec Marie dans le silence durant ces jours d’attente … alors la Parole prendra chair, sans bruit, dans nos cœurs.

Dieu se manifeste dans le silence des déserts, mais il n’y plante pas sa tente. Dieu ne reste pas dans les lieux où nous l’attendons. Nous sommes des hommes et des femmes assoiffés, renvoyés sans cesse sur la route. Il nous faut sans cesse marcher, parfois en courant, parfois en trébuchant. Dieu demeure dans ce désir, désir qui se creuse quand on marche avec Lui. Ce désir, c’est la crèche que nous préparons pour qu’Il y naisse. Ce désir n’est-il pas le cri de notre prière :

Viens Seigneur Jésus, viens ne tarde plus

La communauté des sœurs Orantes à Evry
.
Page mise à jour le 2021-11-27 10:22:50